Faire un don

CEPH Daviel

Présentation de l'établissement

Type de l'établissement : Centre pour Enfants Pluri-Handicapés (CEPH)

Type de public : De 0 à 20 ans

Le CEPH spécialisé dans les troubles complexes du langage a une capacité d’accueil pour 34 enfants pluri-handicapés en situation de handicap rare. Aujourd’hui, cet établissement est reconnu comme un centre pilote et unique dans ce secteur du handicap.

Contact : vnicol@envoludia.org

33 Rue Daviel 75013 Paris

01 45 89 53 13

Chiffres clés

1987

31 places

5 places en SESSAD

picto handicap

Âge : 3 à 20 ans

picto

29 professionnels

Présentation

Le CEPH Daviel est un Institut Médico-Educatif (IME) qui accueille, selon son agrément délivré par l’Agence Régionale de l’Hospitalisation d’IDF en février 2017, 29 enfants et adolescents de 3 à 20 ans en situation de Handicap Rare en semi-internat.

Les jeunes accompagnés par l’équipe du CEPH présentent un handicap rare avec troubles associés répondant à la définition officielle qui peut se représenter de la façon suivante (source Centre de Ressources Robert Laplane) :

  • La rareté des publics : prévalence de moins d’1 cas pour 10 000 personnes
  • la rareté des combinaisons de déficiences : complexité des conséquences sur les actes de la vie quotidienne et la participation à la vie sociale
  • La rareté et la complexité des technicités de prise en charge : nombreuses expertises requises pour le diagnostic, l’évaluation fonctionnelle et l’élaboration des projets d’accompagnement adaptés pour ces personnes

Depuis sa création en 1987, l’expertise spécifique de l’équipe pluridisciplinaire du CEPH Daviel est l’accompagnement des jeunes présentant :

  • Des Troubles Complexes du Langage (TCL),
  • Une surdité,
  • Une dysphasie sévère.

Toute l’équipe du CEPH Daviel, tout en apportant des repères et un cadre stables aux jeunes, veille à un climat bienveillant et joyeux pour faciliter les apprentissages des enfants. Tous les professionnels accordent une grande importance à la participation des familles dans la co-construction du projet de chaque enfant.

L’équipe pluridisciplinaire du CEPH Daviel propose de répondre au plus près des besoins des enfants et adolescents en situation de handicap rare en visant les objectifs suivants selon des modalités de mise en œuvre adaptées à chaque enfant dans le cadre de son projet personnalisé.

Développement de la communication et du langage

Chaque professionnel veille à ce que chaque enfant puisse s’approprier un moyen de communication qu’il puisse utiliser dans toutes les circonstances de sa vie. Le développement de la communication et du langage reste le fil conducteur et l’outil indispensable pour la réussite de l’ensemble des prises en charge proposées par les différents professionnels.

Développement de l’autonomie dans la vie quotidienne

Les professionnels éducatifs et paramédicaux proposent des activités axées sur l’acquisition d’un maximum d’autonomie : loisirs, jeux, repas, travail sur l’habillage et le déshabillage, participation aux tâches quotidiennes des groupes (mettre la table, faire les copies, ranger, etc.) mais aussi des temps de socialisation individuels et collectifs dans le respect du rythme des personnes accompagnées. Un travail avec des partenaires externes permet de proposer des activités ciblées selon les besoins (équithérapie, danse thérapie, musicothérapie, piscine, etc.). L’organisation régulière de séjours découverte permet une mise en pratique des apprentissages en matière d’autonomie dans un contexte sans la famille pour préparer la séparation.

Eveil et ouverture au monde environnant

L’ensemble du personnel accompagnant favorise les sorties selon des thèmes définis et préparés en amont (expériences, monuments parisiens, expositions, le jardinage, etc.).

Acquisitions préscolaires et scolaires

Le CEPH Daviel dispose d’une Unité d’Enseignement Interne au sein de laquelle l’enfant ou l’adolescent peut bénéficier, en petit groupe, de temps scolaire accompagné par l’enseignante spécialisée.
En parallèle, des inclusions collectives ou individuelles sont organisées chaque année dans des écoles maternelles ou élémentaires du quartier (EPS, arts plastiques, musique et informatique).
Les apprentissages préscolaires et scolaires sont repris dans le groupe éducatif en toute cohérence.

Socialisation et citoyenneté

  • La socialisation et la citoyenneté se traduisent sous différentes formes au sein du CEPH.
    CVS : Election des enfants représentants selon une procédure définie par le CVS dans des conditions réelles de vote (isoloirs, dépouillement, etc.).
  •  Activités organisées dans le quartier : centre d’animation Daviel, parcs, sorties, etc.
  •  Inclusions scolaires et inclusions « inversées » : la participation de certains jeunes à des activités telles que l’EPS, les arts plastiques, etc. avec des élèves « classiques » permet d’acquérir les codes indispensables à la vie collective. Inviter les classes des enfants en inclusion à découvrir le Centre de leur camarade permet des rencontres riches et petit à petit, un changement de regard sur le handicap.
  • Les séjours : mettre en œuvre les apprentissages dans un autre contexte favorise la socialisation.

En parallèle, les habiletés sociales sont travaillées en partenariat avec les familles pour faciliter la socialisation des enfants.

Les pratiques de l’ensemble des professionnels du CEPH Daviel s’appuient sur la Démarche d’accès au langage dite « Daviel » initiée au CEPH il y a une trentaine d’années. Cette démarche d’accès au langage peut être considérée comme un état d’esprit collectif réunissant parents et professionnels qui vise à rencontrer l’enfant. Cette pratique est fondée sur le fait qu’il est indispensable d’aborder l’enfant « où il en est » et non où nous souhaitions qu’il aille. Un enfant a toujours quelque chose à nous dire : tel est le principe fondamental à partir duquel se construit le travail de chaque professionnel de l’établissement.

Cette démarche spécifique de développement de la communication et du langage est proposée lorsque la langue orale et/ou gestuelle ne suffit pas pour comprendre ou se faire comprendre. Elle s’appuie sur l’utilisation de supports visuels : photos, dessins situationnels et pictogrammes.  Cette trace visuelle a la particularité d’être écrite, dessinée, dans le moment de l’échange oral ou signé, en présence de l’enfant. La matérialisation de ce qui est en train d’être exprimé laisse ainsi à l’enfant la possibilité et le temps de donner un sens à l’échange en cours.

Cette démarche présente des spécificités qui la différencient d’une démarche de Communication  Alternative et Augmentée (CAA) plus classique grâce à son adaptation permanente à chaque enfant, dans chacun de ses moments de vie.

Le projet 2022-2026 du CEPH s’appuie sur les trois engagements du troisième Schéma national d’organisation sociale et médico-sociale Handicaps Rares 2021-2025

1. Assurer une réponse pour tous et pour chacun.
2. Renforcer la dynamique d’intégration au sein des territoires et garantir la lisibilité de l’offre et la complémentarité des dispositifs pour les professionnels, les personnes et leurs proches aidants.
3. Produire, partager et diffuser les connaissances sur les handicaps rares pour apporter des réponses aux personnes.