Faire un don

Sessad 93 – Le Raincy

Présentation de l'établissement

Type de l'établissement : Service de soin et d’éducation spécialisée à domicile

Type de public : Public d’enfant de 0 à 20 ans pour enfants et adolescents handicapés moteurs avec ou sans troubles associés ou polyhandicapés.

En 1980 ENVOLUDIA ouvre le SESSAD à Neuilly sur Marne. En 1982 l’antenne d’Aulnay est créée. En 2000, le site principal de Neuilly est relocalisé sur le Raincy. Par ailleurs, le Sessad de Saint-Ouen est créé en 2008 et relocalisé sur Aubervilliers en 2016. Au total, les 3 sites forment les SESSAD 93 qui accompagnent 166 enfants et adolescents polyhandicapés ou présentant une déficience motrice. Les trois services interviennent sur l’ensemble du département de la Seine-Saint-Denis. Les services de soins à domicile assurent : Un accompagnement précoce et global, afin de mettre en valeur et développer au mieux les potentialités de l'enfant, dans un rôle préventif, en lien avec le réseau de partenaires Le maintien à domicile, pour développer l'autonomie et l'insertion de l’enfant en milieu ordinaire par des actions rééducatives et éducatives

Contact : ssesd@envoludia.org

29, boulevard du Midi 93340 Le Raincy

01 41 53 09 09

Chiffres clés

3 sites

picto handicap

de 0 à 20 ans

166 places sur le 93

PRESENTATION

Les services de soins à domicile assurent :

  • Un accompagnement précoce et global, afin de mettre en valeur et développer au mieux les potentialités de l’enfant, dans un rôle préventif, en lien avec le réseau de partenaires.
  • Le maintien à domicile, pour développer l’autonomie et l’insertion de l’enfant en milieu ordinaire par des actions rééducatives et éducatives

Le projet institutionnel
Le projet s’articule autour de 5 axes principaux :

Maintien dans le milieu de vie ordinaire
Le maintien dans le milieu de vie ordinaire : c’est une réponse à la demande sociale. Le souhait des parents est que leur enfant bénéficie d’une prise en charge rééducative et éducative sans être mis à l’écart de sa vie familiale.

Motricité
L’autonomie dans les déplacements est la principale demande de parents ; mais la motricité c’est avant tout un suivi régulier de l’enfant pour éviter et limiter l’apparition ou l’aggravation de déformations, de raideurs musculaires. C’est aussi la stimulation, l’organisation de la tâche, les adaptations et compensations, les appareillages…

Autonomie
L’autonomie s’acquiert et s’articule autour de l’activité motrice. C’est au travers de son développement psychomoteur que l’enfant découvre les règles qui régissent le monde extérieur. Ces découvertes seront intégrées et mémorisées pour enrichir son potentiel cognitif, et lui permettre d’acquérir son autonomie. Cela passe aussi par son autonomie pratique, c’est-à-dire l’acquisition des faits et gestes de la vie courante grâce à des stimulations motrices et/ou sensitives, par l’apport d’aides techniques…

Communication
La communication est indispensable pour mettre en place un réseau social. Un travail est nécessaire autour de l’élaboration de la parole et du langage sous toutes ses formes (verbales ou non verbales). Aider l’enfant à utiliser son langage dans une perspective d’autonomie et de socialisation.

Education
L’éducation : c’est soutenir les désirs de l’enfant, et l’aider à les exprimer. C’est faciliter son intégration sociale et lui permettre d’aller jusqu’au bout de ses projets. C’est permettre aux parents de voir les aspects positifs de leur enfant et non uniquement ses manques, de pointer les progrès aussi minimes soient-ils, et d’affronter le regard des autres.

LES MISSIONS
Les missions des SESSAD s’inscrivent dans le champ réglementaire ainsi que dans les valeurs de l’association.

  • L’évaluation et la mise en place d’un projet adapté et personnalisé dans le cadre d’un accompagnement thérapeutique, psychologique, éducatif et social.
  • L’information et le soutien des familles ainsi que la participation de l’enfant et de sa famille à son projet tout au long de son parcours.
  • L’information et la coordination des différents acteurs autour du projet de l’enfant.
  • Le développement du travail en réseau afin de permettre le plus de souplesse et de suivi dans les prises en charge des enfants accueillis.
  • La participation à la vie associative d’Envoludia afin de permettre aux parents de ne pas être isolés, de se retrouver avec les autres parents et professionnels et d’émettre des propositions quant à la vie du service.

Les SESSAD constituent un dispositif dont la particularité est d’offrir ses services sur les lieux de vie de l’enfant et sa famille : domicile-école-centre de loisirs… la majorité des accompagnements rééducatifs ou éducatifs se font sur le temps scolaire pour éviter ainsi un emploi du temps trop chargé aux enfants scolarisés.

Pour chaque jeune, un projet thérapeutique et éducatif est élaboré avec l’enfant et sa famille en lien avec le projet de scolarisation. Le projet personnalisé est réévalué dans les 6 mois suivant l’admission puis au minimum une fois par an. Il donne lieu à un avenant au document individuel d’accompagnement cosigné par les responsables des SESSAD et la famille.

Objectifs et moyens
La prise en charge précoce pour les enfants de 0 à 6 ans, le conseil et l’accompagnement des familles et de l’entourage de l’enfant, l’approfondissement du diagnostic, le traitement et la rééducation qui en découlent, le développement psychomoteur initial de l’enfant et la préparation des orientations collectives ultérieures.

Le soutien à l’intégration scolaire ou à l’acquisition de l’autonomie comportant l’ensemble des moyens médicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.

L’objectif principal est le maintien de l’enfant dans son milieu d’origine, le plus longtemps possible, et ce quel que soit son handicap. Il est possible, aujourd’hui, de rééduquer et d’éduquer, en apportant au domicile de l’enfant, dans son milieu ordinaire, avec ses parents et sa famille, les moyens thérapeutiques de la rééducation fonctionnelle et des méthodes éducatives.

ADMISSION
Suite à l’examen du dossier, la commission d’admission statue sur l’admissibilité des enfants.

En cas d’avis favorable, des rdv sont proposés avec le responsable, la psychologue et le médecin du Sessad ; le cas échéant, la famille est informée par courrier du refus
Après avis favorable le responsable de site prononce l’admission, avec les parents ou les représentants légaux. En tout état de cause, l’admission ne sera effective qu’après avis notifié par la MDPH.

LE PROJET INDIVIDUALISÉ
Durant une période d’observation de 6 mois maximum, des bilans sont réalisés au terme desquels est co-construit le premier projet personnalisé. Celui-ci est alors régulièrement révisé à partir des observations des professionnels et des demandes de l’enfant et ses parents.

LA SOCIALISATION ET SCOLARISATION
La loi de février 2005 prône la scolarisation de tout enfant présentant un handicap et ce, quel que soit le handicap de l’enfant. Aussi les objectifs de la scolarisation restent-ils les mêmes que ceux fixés pour tous les enfants :

En maternelle, la socialisation et l’éveil, les acquisitions préscolaires.
En primaire au collège ou ULIS, les acquisitions scolaires passent au premier plan.
Les adaptations nécessaires aux apprentissages sont réfléchies et mis en place en étroite collaboration avec l’équipe enseignante.

Une convention de partenariat entre l’Education nationale et le Sessad est signée pour chaque enfant scolarisé.

Pour les enfants non scolarisés (moins de 3 ans et enfants polyhandicapés) une recherche de socialisation est indispensable, et est réfléchie avec les parents (halte-garderie, crèche, accueil répit).

LE SUIVI MÉDICAL
Le médecin du service a la responsabilité du suivi de sa prescription rééducative. En aucun cas il ne remplace le médecin traitant.
Les familles ont le libre choix des médecins extérieurs qu’elles veulent consulter pour les soins.
Le médecin des SESSAD coordonne et assure le lien avec les autres médecins.
Le médecin peut prescrire des prises en charge extérieures au SESSAD, lorsque celui-ci n’est pas en mesure de les assurer.

L’ACCOMPAGNEMENT
Chaque professionnel intervient directement auprès des enfants. Un planning est alors établi pour chaque année scolaire en tenant compte du rythme de l’enfant et des souhaits des parents et partenaires.

La prise en charge par le service est subordonnée à l’acceptation par la MDPH, qui délivre son accord de prise en charge administrative, par l’envoi, à l’usager ou son représentant légal, au service et à la Sécurité sociale, d’une notification d’admission ou de prolongation.

En règle générale, l’accord est prononcé pour une durée moyenne de deux ans. Les frais sont pris en charge par l’assurance maladie, à 100%.

Les services de soins sont financés par une dotation globale annuelle, versée mensuellement au 1/12ème, par la Caisse primaire d’assurance maladie de Seine-Saint-Denis.
Comme toutes les structures médico-sociales, les SESSAD présentent chaque année leur proposition de budget à leur autorité compétente de tarification, l’Agence régionale de santé (ARS d’Ile-de-France).

L’ARS d’Ile-de-France, la MDPH de Seine-Saint-Denis, l’inspection académique de Seine-Saint-Denis et de Paris, les hôpitaux, libéraux, les structures petite enfance, les PMI, les CMP et CMPP, les mairies, les centres de loisirs, les établissements spécialisés, les CAMSP, les orthoprothésistes et podo-orthésistes, centres équestres et murs d’escalade.