Faire un don

IES de Champigny-sur-Marne

Présentation de l'établissement

Type de l'établissement : Institut d’éducation spécialisée (IES)

Type de public : 22 enfants soit 17 enfants polyhandicapés de 4 à 18 ans + 5 enfants porteurs de handicap moteur prédominant, de 4 à 18 ans.

L’institut d’Éducation Spécialisée a été créé par le GIMC en 1974. Il veut dans son approche s’adapter aux besoins individuels de chacun des enfants accueillis dans leur singularité et dans l’analyse spécifique de leurs besoins.

Contact : ies@envoludia.org

24, rue de la Fraternité 94500 Champigny-sur-Marne

01 53 88 11 05

Chiffres clés

1974

Âge : 4 à 18 ans

picto handicap

22 places

picto

24 professionnels

PRESENTATION

L’institut d’Education Spécialisée a été créé par le GIMC en 1974. Il veut dans son approche s’adapter aux besoins individuels de chacun des enfants accueillis dans leur singularité et dans l’analyse spécifique de leurs besoins.

La prise en charge de l’enfant s’articule autour de 4 objectifs principaux :

Le développement sensoriel de l’enfant

L’établissement est doté d’une salle dite sensorielle, adaptée pour tout ce qui à trait à la sensorialité. Le goût, l’oreille, et le toucher et la vision sont des canaux privilégiés et peuvent être la source de joie et d’enrichissement du champ d’expérience de l’enfant polyhandicapé.

Le développement de la communication

L’IES depuis longtemps considère comme prioritaire et vital l’accès à la communication. Les moyens d’expression des enfants accueillis sont rarement verbaux, encore moins souvent écrits. Pratiquement tous les enfants peuvent accéder à la compréhension du geste, de la mimique et au plaisir de la musique. Il est souvent nécessaire de recourir à divers systèmes de communication non verbale de pictogrammes, code plus élaboré combinant tous ces signes en vue de construire un vrai langage commun.

L’autonomie maximum dans les actes de la vie quotidienne

Dans le respect des capacités de l’enfant, une démarche progressive et individualisée est proposée à chacun, pour tendre vers un plus d’autonomie dans les actes de la vie quotidienne (choix, alimentation, hygiène, déplacement,…). Même très incomplète, très partielle, elle peut exister, se maintenir et parfois progresser à condition d’être proposée à l’enfant par toutes petites étapes et dans un effort toujours reconduit.

La socialisation

L’IES tend à développer les temps dit de socialisation, que ce soit au sein des groupes de vie, aux temps de récréation, de repas, d’activités intergroupes. De nombreuses activités ont lieu à l’extérieur de l’établissement et favorisent le lien social.

L’ACCOMPAGNEMENT ET LA VIE QUOTIDIENNE

L’association de troubles qui constituent le polyhandicap, oblige chaque intervenant à adapter plusieurs éléments tirés de diverses méthodes d’éducation ou de soins, en fonction des besoins de chaque enfant polyhandicapé. C’est pourquoi l’IES ne s’inscrit pas dans une méthode unique d’accompagnement. Pourtant deux approches ont été retenues comme particulièrement adaptées et font un socle de pratiques auxquelles le personnel est formé : le MAKATON pour la communication non verbale et la Stimulation basale. Des projets individualisés ainsi que des emplois du temps personnalisés sont mis en place chaque année scolaire et peuvent être révisés en fonction des besoins et des progrès au niveau des apprentissages de l’enfant ou de l’adolescent au cours de l’année. Les familles sont partie prenante dans leur mise en place. Par une évaluation régulière et le biais de synthèses et bilans, l’équipe mesure les progrès de l’enfant et la satisfaction des familles.

Éducatif

Ses objectifs sont de favoriser un développement psychique et corporel harmonieux, de stimuler les échanges, de permettre à l’enfant d’appréhender, à son rythme, les expériences sensorielles et les acquisitions cognitives en préservant son bien-être.

Pédagogique

Au travers d’activités spécifiques, personnalisées et préscolaires, l’enfant est stimulé dans des domaines cognitifs et sensori-moteurs.

Thérapeutique

La prise en compte des troubles somatiques est essentielle et peut être associée à un suivi psychologique dans l’intérêt de certains enfants, à l’extérieur de la structure. La surveillance médicale, la rééducation et les actions de réadaptation s’ajoutent aux soins quotidiens afin d’apporter aux usagers confort, sécurité, bien-être dans une dynamique d’évolution

L’ACCUEIL À L’IES

Admission

L’IES reçoit prioritairement des enfants et des adolescents polyhandicapés dépendants du département du Val-de-Marne. Un examen des dossiers administratifs et médicaux transmis par la MDPH et/ou par d’autres centres médico-sociaux, est fait par l’équipe de direction. Si le dossier correspond à l’agrément de l’institut et que des places sont ou vont être disponibles dans le centre, une rencontre est organisée avec les deux parents, l’enfant, la Responsable de site, la psychologue et un des membres du personnel paramédical ou éducatif.

Les transports

Le transport est inclus dans le prix de journée financé par les autorités de tarification pour chaque enfant. Il est assuré quotidiennement durant le temps de la prise en charge de l’enfant à l’institution. Néanmoins, une participation peut être demandée aux parents.

Elles peuvent se résumer en plusieurs grands ensembles :

Les activités corporelles qui favorisent l’éveil sensoriel, le bien-être et la motricité globale :poney, vélo, on se bouge, Snoezelen, piscine, balnéothérapie, parcours moteur. Y participent les professionnels éducatifs ainsi que les rééducateurs.

Les activités rééducatives : l’ergothérapie, l’orthophonie, la psychomotricité et la kinésithérapie.

Les activités d’expression artistiques qui stimulent plutôt la créativité (petit artiste, atelier danse, musicothérapie) sont également co-animés par des professionnels éducatifs et des rééducateurs ainsi parfois que des prestataires extérieurs comme la musicothérapeute.

Les activités qui stimulent la communication : comptines signées (ergothérapeute, enseignante et éducateur), pour lesquelles, il s’agit de favoriser l’expression. Pour l’activité Makaton (orthophoniste et éducateur) : apprendre à manipuler les pictogrammes pour pouvoir raconter ce que l’on vit, exprimer ses besoins et ses envies mais aussi et surtout, d’acquérir un véritable langage. Un groupe expression plutôt destiné aux adolescents est animé par l’éducatrice et la psychologue.

Les activités préscolaires et scolaires animées par l’enseignante spécialisée.

Les activités qui favorisent l’autonomie : gestes de la vie quotidienne, petit boulanger. Des sorties et des transferts sont organisés par l’établissement, l’autorisation des familles est demandée.

L’externat fonctionne avec un prix de journée fixé chaque année par arrêté préfectoral, versé par la Sécurité Sociale et contrôlé par l’ARS. Le prix de journée comprend l’ensemble des frais relatifs aux séjours et aux interventions thérapeutiques, éducatives, pédagogiques, rééducatives et sociales. Sont inclus également les frais occasionnés par la demi-pension (repas du midi). Peuvent y être incluses les dépenses engagées par l’organisation d’un séjour extérieur pour l’ensemble ou une partie des enfants et adolescents.

L’ARS, l’Éducation Nationale, la Mairie de Champigny, le Conseil Général du Val-de-Marne, la CRAMIF, la CPAM, la MDPH, les hôpitaux, les établissements d’ENVOLUDIA, l’APF etc.

Fais ton clip – IES ENVOLUDIA CHAMPIGNY-SUR-MARNE

Le projet « Fais ton Clip » a été réalisé au cours de l’année 2018/2019 par l’IES ENVOLUDIA de Champigny-sur-Marne en partenariat avec l’association la Connec’son et Nanoville Films.

Il raconte la vie quotidienne des enfants au sein du centre, à travers une chanson écrite et imaginée par eux.