Paul, jeune bachelier 2015 et infirme moteur cérébral

Paul – Croire en l’avenir !

DĂ©passer le handicap

Paul, pris en charge dĂšs l’ñge de six mois Ă  la halte-garderie de RamDam, est nĂ© grand prĂ©maturĂ© Ă  27 semaines et demi (la rĂ©animation intervient habituellement Ă  partir de 28 semaines). Sa sƓur jumelle est malheureusement dĂ©cĂ©dĂ©e peu aprĂšs. Son bilan avec le kinĂ©sithĂ©rapeute Alain Chuen Ă©tait complexe avec un Ă©tat moteur trĂšs mauvais et beaucoup de rĂ©serves sur le plan cognitif. MĂ» par la confiance de l’équipe, son immense volontĂ© et le soutien sans faille de ses parents, il a d’abord commencĂ© Ă  marcher Ă  7 ans, dĂ©passant les pronostics de base. Il a suivi un chemin scolaire qui a alternĂ© Ă©cole spĂ©cialisĂ©e (en IMC) et Ă©cole ordinaire. En obtenant le bac avec mention Bien en juillet 2015, Paul a totalement dĂ©passĂ© les capacitĂ©s qu’on pouvait lui espĂ©rer lors de son arrivĂ©e Ă  RamDam. Il montre une voie d’espoirs et de fiertĂ© pour de nombreuses familles d’Envoludia.

pédagogie conductive polyhandicap Hortillons

Une approche globale avec un « conducteur »

La pĂ©dagogie conductive une approche globale qui part d’un pari positif sur les capacitĂ©s de la personne handicapĂ©e, oĂč par une sĂ©rie de jeux et d’exercices guidĂ©s, elle est amenĂ©e Ă  dĂ©velopper ses acquisitions par l’accompagnement d’un «conducteur»; la particularitĂ© de celui-ci est d’ĂȘtre Ă©ducateur polyvalent, formĂ© en quatre ans en psychologie, kinĂ©sithĂ©rapie, orthophonie, 
, pour concevoir des exercices globaux, par opposition Ă  des prises en charge traditionnelles plus parcellisĂ©es. Il forme Ă  son tour les professionnels au contact de l’enfant … ou de l’adulte.

Apprendre à apprendre tout au long de la journée

Il s’agit d’apprendre Ă  apprendre. » Cette approche permet Ă  l’enfant, souffrant d’une lĂ©sion cĂ©rĂ©brale, de mobiliser par un travail d’apprentissage guidĂ©, ses ressources neuromotrices, cognitives sensorielles.
Cela se fait avec un processus Ă©ducatif actif correctement guidĂ©. D’oĂč le nom de conductive…
Cette pĂ©dagogie demande un investissement important au sein des Ă©quipes des Ă©tablissements, une adaptation des modes de travail (travail transdis-ciplinaire). Pour l’enfant, elle Ă©vite le morcellement de prises en charge en assurant une continuitĂ© et une cohĂ©rence tout au long de la journĂ©e.

Les Hortillons, un des rares Ă©tablissements en France Ă  la mettre en oeuvre

Cette approche est mise en Ɠuvre au profit d’enfants polyhandicapĂ©s au sein de notre Ă©tablissement des Hortillons (Ă  Stains, 93) et sa rĂ©ussite nous a amenĂ© Ă  l’Ă©tendre peu Ă  peu Ă  d’autres Ă©tablissements : l’IEM de Saint-Ouen (enfants) et la MAS FAM de l’Orangerie (adultes polyhandicapĂ©s).

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin , fiche explicative du Centre Ressources Multihandicap http://www.crmh.fr/crmh/custom/module/cms/content/file/Fiches_methode/peto(1).pdf

et bien sûr le site trÚs complet de Hoptoys : https://www.bloghoptoys.fr/handicap-moteur-la-methode-peto-ou-deducation-conductive

 

Un outil indispensable pour les personnes souffrant de troubles de la communication

Partant du constat que le Pecs un outil nécessaire mais peu maniable, des professionnels et des familles ont sollicité la start-up Corpus Solution pour développer un traducteur de photos et de pictogrammes transportable partout.

Cette nouvelle application, Helpicto, sur tĂ©lĂ©phone ou tablette, utilise la voix des aidants et les photos que l’on fait pour disposer de pictos sur-mesure pour la personne accompagnĂ©e : situations, objets familiers, etc. Elle permet d’aller de la voix Ă  l’image et de l’image Ă  la voix.

Avec l’objectif de dĂ©velopper une communication sur-mesure

  • Poursuivre la communication sans avoir Ă  la stopper pour trouver des pictogrammes.
  • Avoir un vrai Ă©change en favorisant de maniĂšre instantanĂ©e la comprĂ©hension et en permettant la rĂ©ponse Ă  une question.
  • Apporter une solution pour favoriser la permanence des consignes lors des apprentissages (dans un milieu scolaire par exemple).
  • Permettre la crĂ©ation de sĂ©quences pour favoriser l’autonomie personnelle et domestique.

L’intelligence artificielle au service du handicap

Totalement innovant, cette solution a Ă©tĂ© rendue possible grĂące Ă  une interface d’intelligence artificielle dĂ©veloppĂ©e par les concepteurs et Microsoft permettant par exemple de transformer la voix de l’aidant en images. La crĂ©ation de sĂ©quences fait partie des nombreuses possibilitĂ©s offertes par Helpicto. Elle permet de construire une sĂ©quence d’actions personnalisĂ©e Ă  suivre Ă  son rythme depuis son smartphone ou sa tablette. SĂ©quences est un outil simple qui propose de dĂ©rouler toutes les Ă©tapes d’un rituel, comme aller se coucher, faire ses lacets. Chaque Ă©tape est composĂ©e d’une image, d’un texte explicatif et d’une sĂ©quence sonore (on entend le texte affichĂ©).

Voir la vidéo : https://youtu.be/uyv84JLf9xk

Sa présentation sur une tablette ou sur un téléphone permet ainsi une utilisation optimale en fonction des besoins, accessible dans la poche ou le sac.

L’association CEC Paris – Centre d’Education Conductive de Paris – organise Ă  Paris des stages d’éducation conductive  pendant l’annĂ©e, encadrĂ©s par des thĂ©rapeutes spĂ©cialisĂ©es. A chaque session, diffĂ©rents petits groupes d’enfants sont organisĂ©s par Ăąges/niveaux. TĂ©lĂ©chargez la prĂ©sentation Flyer CEC Paris

Comprendre l’Ă©ducation conductive (Petö)

ImaginĂ©e dans les annĂ©es 1940 par le neuropĂ©diatre AndrĂĄs Petö, la pĂ©dagogie conductive voulait faciliter l’intĂ©gration scolaire des enfants infirmes moteurs cĂ©rĂ©braux (IMC), cette approche est aujourd’hui proposĂ©e plus largement Ă  tous ceux porteurs d’un handicap moteur dĂ» Ă  des lĂ©sions cĂ©rĂ©brales, de polyhandicap, et de retard du dĂ©veloppement psychomoteur.

Le but de est dĂ©velopper l’autonomie fonctionnelle des enfants – ou des adultes – pour leur permettre d’accomplir tous les actes de la vie quotidienne. Le postulat de base est que l’enfant est capable d’accomplir des tĂąches en apprenant Ă  contourner les barriĂšres auxquelles il fait face ; il est donc l’acteur central de cette mĂ©thode. C’est une dĂ©marche globale et une vision positive de la personne basĂ©e sur ses capacitĂ©s et non ses dĂ©ficiences physiques ou mentales. Dans cette mĂ©thode, l’enfant sollicite toutes ses ressources neuro-motrices, cognitives, sensorielles et doit comprendre les consignes donnĂ©es par les intervenants. En dĂ©veloppant des nouveaux chemins neuronaux, l’enfant peut combler petit Ă  petit les difficultĂ©s de mouvements auxquelles il est confrontĂ©. Cette capacitĂ© peut ĂȘtre utilisĂ©e avec des apprentissages actifs correctement « conduits »

Les exercices sont effectuĂ©s au sein d’un groupe de travail avec des enfants d’un mĂȘme Ăąge ou mĂȘme compĂ©tence pour favoriser la motivation, les interactions, la sociabilisation et le respect des rĂšgles. es Les enfants doivent absolument ĂȘtre capables de comprendre les consignes qu’on leur donne pour avancer vers l’autonomie.

Comme dans une Ă©cole :

La mĂ©thode nĂ©cessite un professionnel trĂšs spĂ©cifique, un « conducteur » ou une « conductrice », qui dispose de connaissances pluridisciplinaires : pĂ©dagogie, kinĂ©sithĂ©rapie, psychologie, orthophonie, etc. , sanctionnĂ©es par un double diplĂŽme aprĂšs 4 annĂ©es d’études. Ces « instituteurs » concentrent l’attention de l’enfant comme dans une Ă©cole ordinaire, ce qui limite les effets d’une prise en charge morcelĂ©e et avec une rythme discontinu.

Les Centres d’Education Conductive (CEC) fonctionnent donc comme des Ă©coles. Les enfants y sont accueillis Ă  la journĂ©e, avec des temps d’apprentissages, des rĂ©crĂ©ations, et un temps de pause aprĂšs le repas, qui fait partie intĂ©grante de l’apprentissage. Sur une annĂ©e, ce sont en moyenne 1600 heures d’apprentissage qui sont dispensĂ©es aux petits Ă©lĂšves, volume d’heures qui est Ă  comparer avec quelques heures par semaine auprĂšs de spĂ©cialistes diffĂ©rents.

La démarche dynamique du CEC Paris

CrĂ©Ă© en 2019 par NoĂ©mie Gomes, une maman extraordinaire, le CEC Paris, en attendant d’avoir des locaux pour travailler toute l’annĂ©e, organise des stages d’éducation conductive rĂ©guliers pendant les vacances, encadrĂ©s par des conducteurs spĂ©cialisĂ©s.

Vous trouverez sur son site ici le calendrier à jour des stages , la plaquette : Plaquette CEC Paris_2020. Et la vidéo : https://youtu.be/q4LtqZ3wQAI

Le CEC de Paris offre un chemin intéressant pour les parents qui souhaitent compléter la prise en charge de leurs enfants

Pour finir : la pédagogie conductive en établissement Envoludia

L’IME des Hortillons (Stains) a intĂ©grĂ© les principes de la pĂ©dagogie conductive dans l’accompagnement des enfants.

Sa mission se traduit par la mise en place d’un accompagnement personnalisĂ© permettant de ne pas morceler l’emploi du temps de l’enfant, ni l’enfant lui-mĂȘme, mais de lui garantir une cohĂ©rence et une continuitĂ© indispensables au dĂ©veloppement le plus harmonieux possible. C’est d’abord le temps de l’enfant qui est pris en considĂ©ration. Il reste dans sa classe et ce sont les diffĂ©rents professionnels qui viennent Ă  lui en s’intĂ©grant dans la dynamique de son programme : enseignant bien sĂ»r, accompagnants Ă©ducatifs ou de soins, mais aussi rĂ©Ă©ducateurs et partenaires d’activitĂ©s ponctuelles pour rĂ©pondre Ă  cette approche conceptuelle qu’on appellera ici « programme intĂ©grĂ© ». Plus d’informations : ICI

L’Ă©quipe dĂ©ploie aussi la communication alternative : voir cet article

La naissance d’un enfant handicapĂ© bouleverse la vie de famille et oblige les parents Ă  rĂ©organiser leur vie professionnelle et les habitudes de la maison.

Voici quelques pistes et modes de garde proposés par la revue Ombres et LumiÚre (https://www.och.fr/ombres-et-lumiere/). Si vous souhaitez compléter ces informations, nous sommes preneurs : vous pouvez nous contacter sur le courriel suivant : communication@envoludia.org

Dossier à télécharger ici OL231-OATPV-modes de garde

continuité pédagogique Fondation Alpha Oméga confinement

Le confinement en mars 2020 a montrĂ© les atouts – mais aussi les limites – des outils numĂ©riques pour assurer la continuitĂ© pĂ©dagogique.

Plan numĂ©rique, expĂ©rimentations en dĂ©partement, formation des enseignants Ă  de nombreux outils informatiques, accĂ©lĂ©ration de distribution de tablettes dans certaines villes, tout semble indiquer que les pouvoirs publics pensent la continuitĂ© pĂ©dagogique en prĂ©sentiel et… en distanciel.

La Fondation AlphaOmega a établi un panorama des outils mobilisables par les enseignants pour assurer la continuité pédagogique et maintenir le lien avec les élÚves.

Outils de communication adaptĂ©s aux classes virtuelles, rĂ©seaux sociaux et outils de communication, plateformes collaboratives et de partage de ressources, outils d’animation de la classe, outils de prĂ©paration et de gestion de cours, bibliothĂšques de ressources pĂ©dagogiques, … DĂ©couvrez dans ce guide synthĂ©tique les logiciels, les plateformes , les outils pĂ©dagogiques facilement mobilisables pour l’enseignement en distanciel.

Ce guide est Ă  consulter sur le lien suivant : ici

Et téléchargeable ici fao_panoramaoutilsnum2020