Télémédecine et polyhandicap

Depuis 2019, l’AP-HP déploie en Île-de-France le projet de télémédecine polyhandicap enfants en lien avec le CESAP et l’ARS Ile-de-France dans les établissements médico- sociaux.

En 2020, l’IME les Hortillons devient le premier établissement équipé d’Envoludia. Un bilan des premières téléconsultations a montré une amélioration de la coopération entre l’établissement, les médecins hospitaliers et la famille. Ce dispositif au sein même de l’IME permet aussi de diminuer des déplacements perturbants pour des enfants parfois fragiles et peu mobilisables.

Envoludia souhaite élargir ce dispositif à six autres établissements « enfants » et l’étendre dès que possible à destination des établissements d’adultes.

Retour d’expérience des professionnels

« La télémédecine permet de faire une rencontre pluridisciplinaire avec la famille, elle évite la perte d’information et favorise les pistes de réflexions. Nous croisons avec le médecin hospitalier les informations et les observations qui sont parfois différentes. Nous avons une meilleure connaissance des rendez-vous hospitaliers dont les familles ne pensent pas toujours à nous informer. Nous avons les informations en direct sans attendre le compte rendu du spécialiste parfois long à recevoir. De même, les ordonnances sont reçues en direct.

Le temps qui suit la consultation est important pour reformuler et échanger avec la famille et mieux mettre en œuvre les préconisations. Ce contact en direct favorise la mise en place du réseau médecins et établissement. C’est à la fois un soutien pour les familles et un apport technique précieux pour une meilleure qualité de l’accompagnement.»

Paroles de parents

C’est très pratique, ça nous évite de nous déplacer et de perdre toute la journée pour une consultation. En plus, nous, parents, ne pensons pas à poser toutes les questions pendant la consultation. Les professionnels de l’IME  qui nous accompagnent  le  font  avec  nous  et ça  nous aide  beaucoup.  Si on  pouvait  faire  toutes  les  consultations comme ça, on dirait oui !

Omar Idzini, père de Chamseddine, 10 ans

Les commentaires sont fermés.